jeudi 24 décembre 2015

Star Wars : The Force Awakens



Salut les Geeks !

Je reviens tout juste du cinéma !

Sitôt rentrée, je suis déjà derrière mon pc pour vous écrire ces quelques lignes !

Pour découvrir ma critique ça se passe ici.


ALERTE SPOIL !!!

(Si vous n'avez pas vu le film ... Revenez lire cet article après être allé le voir !)














Comme tout le monde, je trépignais à la sortie de ce nouvel opus mais étant ULTRA-FAN de la saga et de l'univers Star Wars, j'avais également quelques appréhensions justifiées...

Mes premières impressions : je ne suis pas déçue.
Mais je ne suis pas ressortie en mode "wahoo" comme à la fin de l'Episode III.
J'ai su apprécier la qualité de certains aspects du film, mais je reste encore mitigée sur certains points...



















LE SCÉNARIO ET LA REALISATION

J'ai évité de relire les romans et bd autour de l'univers pour éviter de me laisser influencer...
Et pourtant, je sens qu'ils se sont largement inspirés de certains personnages ("Jacen Solo" pour "Kylo Ren" entre autre).
Ce n'est pas pour me déplaire, on sent que JJ Abrams a souhaité respecter la licence Star Wars en s'inspirant certainement des œuvres créées autour de cet univers, sans pour autant réaliser une adaptation pure et dure des ouvrages (post Episode VI) qui ont pu sortir.
D'ailleurs je vous conseille de lire les romans et la bd (je détaillerai dans un prochain article ceux à privilégier).

Le film est très rythmé, pas le temps de s'ennuyer : on bouge dans l'espace, sur Jakku, puis de nouveau dans l'espace, on rencontre des personnages, on les laisse, on les retrouve plus tard...

Allez, si je veux chipoter : c'est peut-être un peu trop rythmé à mon goût...
C'est certainement pour cela que l'OST ne m'a pas marquée.
Je me rappelle être en folie à la fin de l'épisode III, ayant été bercée par des thèmes totalement entraînants (celui de Grivious, des Siths, du combat sur Mustafar...).
Sur ce dernier opus, je n'ai pas été imprégnée...

Peut-être que quelques minutes de repos pour poser le contexte politique n'aurai pas été de trop.

Les quelques lignes jaunes défilant sur l'écran lors des premières secondes du film ne suffisant pas à nous expliquer le "comment on en est arrivé là".

Pour rappel, à la fin de l'Episode VI, nous quittons un Empire vaincu et des rebelles triomphants.

La victoire de ces derniers est d'ailleurs célébrée dans toute la galaxie (voir les images rajoutées par Georges Lucas lors de la dernière version de 2004).
Plus de 30 ans après : nous retrouvons un République impuissante, sous-traitant sa défense rebelle.
Une République manifestement rapidement balayée par un "Premier Ordre" qui peut compter sur l'allégeance des stormtroopers sans que l'on sache pourquoi...

En terme de qualité visuelle : rien à dire. Tout est parfait.

Exit le "fond vert à outrance qui vieillit mal", pour de vrais décors et de vrais paysages à couper le souffle !
















Parlons de la "nouvelle arme surpuissante de la mort qui tue".

Dans la première trilogie, l'Empire construit une arme semblable et se la fait détruire par l'Alliance Rebelle. 

Episode V, ils essaient de nouveau mais l'arme est de nouveau détruite.
Que fait donc le Premier Ordre, nouvel héritier du côté obscur, trente-cinq piges après ?
La même chose mais en plus gros et cheaté !
Et oui : maintenant ils ont UNE ÉNORME ETOILE DE LA MORT qui détruit non pas une planète mais un système entier ...
Cette arme répond d'ailleurs au doux nom de "Starkiller" (les fans de Star Wars le savent : il s'agit du premier nom qui devait être attribué à Luke, avant que Georges Lucas se décident finalement à le nommer Skywalker).

De manière générale, je trouve que le scénario reproduit un peu trop celui de l'Episode IV : entre l'Etoile Noire, un héros orphelin sur une planète déserte (Jakku = Tatooine 

2.0), un droïde contenant des informations "top secrètes", etc ... Cela fait un peu trop !

Quelques scènes phares ont été reprises de manière un peu plus habile : je pense notamment à celle du héro au milieu du désert avec un soleil couchant en arrière plan, Luke dans l'Episode IV et ici Rey.

Scène annonçant que l'ancienne vie de notre héro s'achève pour laisser place à l'aventure !




















On va pas se le cacher : revoir le "Faucon Millénium",les "Chasseurs de la Mort", le pouvoir de "la Force" et du "Côté Obscur", ça ma foutu des frissons tout de même !





LES PERSONNAGES



























Petit accélération cardiaque quand Han Solo et Chewbacca apparaissent à l'écran. 

Il se glisse dans sa veste en cuir à merveille et on aime voir le poids des années sur son visage. 

En revanche, l'apparition de la "Générale Organa" n'a pas suscité le même élan de nostalgie en moi.
Je la trouve particulièrement inexpressive (peut-être est-ce dû au chirurgien esthétique de Carrie Fisher qui aurai un peu trop forcé sur le bistouri, je ne sais pas...).



Concernant le "grand méchant" : Snoke.

Représenté en hologramme dans cet épisode, il me fait penser à un "Gollum bâclé", incapable de susciter la peur ou l'inquiétude d'un Empereur.

Pour le moment je ne le trouve que peu convainquant...

Néanmoins quelle est donc son identité exacte? D'où vient-il? 
Plusieurs théories courent à son sujet, notamment sur les réseaux sociaux, de part sa ressemblance avec Dark Plagueis (le maître de l'ancien Empereur, Dark Sidious), le plus puissant des Siths évoqué dans Star Wars III, connu pour avoir résisté à la mort...





























Le seul défaut de BB8 ?
J'ai l'impression qu'un programme "chien d'aveugle" a été insérer dans ses circuits...
Il est très malin et attachant, mais quand il penche "la tête" d'un air attendri, c'est un peu trop pour moi.
Et puis, nul droïde ne peut arriver à la cheville de R2D2 !

Finn, le renégat !
Il donne enfin une part "d'humanité" aux stormtroopers.
Il ne s'agit plus ici de simples clones obéissant de manière "bête et méchante" aux ordres.
Le "Premier Ordre" aurait réussi à se constituer cette nouvelle armée en embrigadant et formant de très jeunes recrues.
Ainsi, quand un de ses amis meurt sous ses yeux devant le massacre d'un village entier, il réalise qu'il n'est pas à sa place et décide de s'enfuir.
En cela, le personnage est assez intéressant.
Malgré tout, il me fait quand même pensé à un jeune lycéen en pleine crise d'adolescence en gesticulant dans tous les sens dans sa petite veste en cuir et son sac en bandoulière.
















"Comment devenir un digne représentant du côté obscur lorsque personne n'est là pour vous montrer la voie" ? En le faisant soi-même !
Kylo Ren s'est donc construit tout seul.
Son arme : un sabre laser doté d'une double garde, une longue lame dangereuse et instable, comme son propriétaire.
Son look, un hommage à Dark Vador, en particulier le masque noir et la voix rauque.
Contrairement à ce dernier, Kylo Ren n'a pas besoin de masque pour respirer ou cacher un visage mutilé... Mais j'aurai préféré qu'il garde le masque !

Avec le masque : charisme du super méchant + 1000
Sans le masque : charisme du super méchant - 10 000

Il serai intéressant de voir comment sera développé ce personnage lors des prochains épisodes.


Nouveau personnage phare de la saga, Rey a du sang Jedi en elle. 
L'héroïne, qui fait ses premiers pas au contact de la Force durant cet épisode et improvise comme elle peut, est probablement issue de la famille Skywalker. 
On apprend également qu'elle a été abandonnée étant enfant par ses parents. 
Il faudra attendre la sortie de l'épisode VIII pour en savoir davantage.
Enfin un personnage féminin intéressant dans la saga !
Qu'est-ce-que ça fait du bien !
Une fille à qui on attribue autre chose qu'une mission diplomatique ou de poser à moitié nue dans un bikini doré...


Il me tarde déjà l'épisode VIII (par Rian Johnson) et l'épisode IX (par Colin Trevorrow) !

Et vous ? Vous en avez pensé quoi ???



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire